Je cherche Marc Jardin !

Au secours ! Où se trouve Marc ?! C’est la recherche que j’ai entreprise il y a quelques jours après avoir perdu sa trace depuis plus d’un an.

Pour la petite histoire, Marc est une personne que j’ai rencontré quelques mois après mon installation à Montpellier. J’étais alors fraîchement arrivante, essayant de me stabiliser après plusieurs années de voyages en France et à l’étranger.

Résidente en sous-location, je réfléchissais à m’installer de manière pérenne mais je n’avais aucune idée d’où et comment. Tout ce que je ressentais, c’était mon élan très marqué vers une vie alternative, entre sédentarisation et voyages.

C’est à ce moment là que je rencontre Marc, dans sa jolie roulotte traditionnelle, toute construire par sa propre main. Cet homme-explorateur, m’indique que son parcours de vie lui promet de nouvelles belles aventures jusqu’en Inde où il a commencé à prendre la route depuis l’Ardèche. Quel coup de massue il me tombe tout d’un coup. J’en étais éblouie. J’étais totalement inspirée par son entreprise, sa roulotte fait main et sa jeunesse d’esprit.

Après cette entrevue en décembre 2018, Marc s’en va à la conquête de nouveaux souvenirs. Je n’ai conservé aucune coordonnées. Je n’ai que son prénom en tête et celle de sa roulotte… A l’époque, il me dit vouloir réaliser un documentaire de son périple et que je le trouverai sur les réseaux sociaux.

A ce jour, je n’ai rien trouvé qui pourrait me relier à Marc et à où il en est aujourd’hui. A-t-il pu terminer son voyage ? Ou a-t-il rebroussé chemin ? Est-il en vie ? Est ce qu’il va bien ?

Marc dans sa belle roulotte

Les dernières informations que j’ai trouvé à son sujet est le passage qu’il a tenté de faire à Monaco. Les autorités lui ont demandé de faire demi-tour, l’accès à la ville lui a été interdite. Cela a mis une lumière sur son voyage dans la presse, j’ai trouvé quelques articles où il a été interview et s’est autorisé quelques blagues, comme pour contrer le mauvais sort en quelques sortes. Après cela, aucune nouvelle.

Je revenais de temps en temps sur Internet vérifier si un nouvel article était paru. J’ai googlé son nom, le nom de la roulotte mais toujours rien.

Et puis un jour, j’ai eu à l’esprit de demander sur les groupes Facebook de passionné.es de roulottes, si quelqu’un le connaissait et avait de ses nouvelles. C’est un monde relativement petit, les gens se connaissent assez vite, particulièrement quand une roulotte est médiatisée. Je lance quelques bouteilles à la mer.

Et bien, il n’a pas fallut beaucoup de temps pour recevoir une réponse. Et une réponse de sa part d’ailleurs ! Quelle plaisir de le savoir parmi nous.

Il me raconte avoir fait demi-tour sans me précisions comment ni pourquoi mais je suis sûre, le connaissant, qu’il aura beaucoup de choses à me raconter, une fois que je prendrai la route pour aller le rejoindre, chez lui en Ardèche.

Je suis Camille, roulottière 2.0

Informaticienne de métier, je suis sortie de mon ordinateur pour construire une roulotte traditionnelle en bois. A travers ce projet, je veux organiser des rencontres, des soirées et des initiatives solidaires à Montpellier : repas partagés, ciné en plein air, sessions méditation, etc.

Voir mes autres projets

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 × 2 =