J’organise des ateliers brico-goûters !

Voilà presque 2 ans que je suis en cours de concrétiser d’une roulotte, un projet captivant et ambitieux !

En 2 ans, appuyés par mes compétences en marketing digital, j’ai pu faire plus d’une centaine de rencontres autour du projet et je continue de rencontrer régulièrement de nouvelles personnes à travers mes pages Facebook, Instagram, Linkedin et dernièrement Nextdoor, un réseau social de voisins.

Le projet impressionne, la roulotte charme. C’est très chouette de voir cette jolie émulation : les gens sont supers motivés pour venir me donner un coup de main. Et j’avoue qu’en ce moment j’en ai bien besoin, il faut être au moins 2 pour bosser dessus. Cela veut dire que je suis bloquée seule.

Après un temps de réflexion, j’ai eu l’idée d’un groupe dédié aux gens qui veulent s’impliquer dans la partie bricolage. Ce groupe me permettrait de poster des demandes de soutien toutes les semaines à des personnes vraiment intéressées, qui veulent se rendre disponible et qui sont basées dans la région de Montpellier.

Cette idée ingénieuse me permettrait de bricoler tous les week-end !

J’ai fait un rapide sondage parmi mes 500 abonnés Facebook et mes 20 abonnés sur Nextdoor. L’annonce a été entendue par une vingtaine de Montpellierain.es !

Depuis le début je m’appuie sur l’aide précieuse de gens, souvent des inconnu.es qui ensuite prenne plaisir à continuer à voir vivre le projet et qui parfois deviennent mes ami.es. Même si je n’étais pas forcément à l’aise à l’idée de demander de l’aide, ce projet m’a permis de sortir de ma zone de confort et de proposer des collaborations multiples. Le sentiment d’imposture, le sentiment d’être redevable m’ont souvent écarté de ma concentration à avancer.

Au final, je me rends vraiment compte que c’est super important pour moi d’être soutenue et de ne pas le faire seule. Concrètement, en plus de constater que j’étais moins efficace seule, il s’avère que ma motivation est plus forte quand je bricole avec d’autres personnes. Je crois bien que la seule chose que j’ai fait seule sur ce projet, c’est la peinture intérieure.

C’est bien simple : le projet est énorme, mon manque de connaissances est élevé, mon instabilité émotionnelle ainsi que mon manque de moyens ne me permettent pas d’avancer aussi vite que je le voudrais et en totale autonomie. Et puis, c’est sans compter les restrictions gouvernementales liées à la crise sanitaire qui nous contraignent tou.tes et qui bloquent la plupart de nos projets.

Ce 26 mars, j’ai donc créé ce fameux groupe sur Facebook dédié au bricolage de la roulotte. Cela se présente de cette manière :

  1. une fois par semaine, je propose des créneaux en matinée ou après-midi aux inscrit.es. J’explique ce qu’on va faire et ce qu’il faut apporter en complément de mon propre matériel.
  2. les gens me font part de leur disponibilité grâce à un sondage à 3 choix : « super motivé.e », « pourquoi pas », « désolé.e, pas dispo »
  3. je confirme la veille pour le lendemain en envoyant mes coordonnées et les coordonnées de la roulotte
  4. on se retrouve le jour en question, on bricole, on visse, on cloue, on peint et on en mange du gâteau !
Les sondages sur Facebook sont ultra pratiques !

Ah oui ! Car je suis une fan de clafoutis, tarte normande, tarte aux pommes, flans, etc. J’adore la pâtisserie et le goûter, pour moi c’est sacré !

Ce moment, cette après-midi ou cette matinée, est plus qu’une session de bricolage, c’est du partage, une rencontre conviviale autour d’un super projet et de pâtisseries maison !

Si vous avez envie de clouer, visser, peindre et manger du gâteau, n’hésitez pas à rejoindre le groupe Facebook « les ami.es de la Roulotte Cocotte ».

Welcome welcome ! 💗

Je profite de cet article pour remercier une nouvelle fois toutes les personnes qui se sont impliquées, qui le souhaitent encore, qui croient en moi et au projet ! C’est franchement énorme, ça me donne envie de sortir de mon canapé où je m’enterre le plus souvent et de bouffer le monde, d’avancer, de n’avoir aucune limite. Donc merci à vous ! ❤️

Je suis Camille, roulottière 2.0

Informaticienne de métier, je suis sortie de mon ordinateur pour construire une roulotte traditionnelle en bois. A travers ce projet, je veux organiser des rencontres, des soirées et des initiatives solidaires à Montpellier : repas partagés, ciné en plein air, sessions méditation, etc.

Voir mes autres projets

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois + dix =