On termine d’isoler la roulotte

Avec Kévin, nouvel ami et nouveau bienfaiteur de la Cocotte, nous avons passé une après-midi à fixer les bandes d’isolant mince à bulles sur le tissu, posé lui quelques semaines auparavant.

Kévin, en pleine pose

Je découvre une matière légère, qui isolera bien l’intérieur lors de grands froids et qui en même temps, laisse bien respirer grâce aux couches aérées. Pour le coup, j’ai choisi un produit de qualité, qu’on utilise pour isoler les camions. Cher mais efficace !

On fixe les bandes (1,50m) entre elles avec du scotch spécial isolation pour ce type de matériaux.

Mais problème, il me reste un trou de la taille d’une bande 🙁 🙁 je cherche de quoi combler pour ne pas avoir froid d’un côté. Si quelqu’un a un bon plan ou carrément chez lui un morceau 2x5m d’isolant : ça peut être de l’isolant mince à bulles ou bien des tapis de déménageurs – qui pourraient bien faire l’affaire. Ca serait formidable ! Me contacter

Je suis Camille, roulottière 2.0

Informaticienne de métier, je suis sortie de mon ordinateur pour construire une roulotte traditionnelle en bois. A travers ce projet, je veux organiser des rencontres, des soirées et des initiatives solidaires à Montpellier : repas partagés, ciné en plein air, sessions méditation, etc.

Voir mes autres projets

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deux × 4 =